Doïna Vieru – ré-écriture du désastre

Du 19 février 2020 au 21 février 2020
La galerie est ouverte de 10h à 17h

Doïna Vieru

Exposition du 19 au 21 février 2020

Vernissage le 20 février à 18h

Née en 1978 en Moldovie, Doïna Vieru, a toujours préféré pas/pas/passionnément l’image à la parole et tout cela malgré des crises de bartlébysme. Entre « I would prefer not to », crayons, papiers, pvc ou métal et d’autres instruments pointus, le jeu reste son éternel préféré.

Après des études à l’Académie d’arts de Chisinau et à l’ENSBA Paris, elle quitte l’Europe pour l’Équateur où elle développe son langage artistique propre entre montagnes et jungle. Son retour en 2019 à Paris est marqué par un accrochage-événement à la galerie de Nesle où elle présentera des dessins sur les trois niveaux de la galerie.

Son travail qui a été exposé régulièrement en Équateur, au Mexique, en France, en Roumanie et en Moldavie traite toujours de l’indicible. C’est une sorte de jeu au cache-cache, de dire et de taire. Sa production est sérielle : elle peint sur elle-même, sur ses grossesses, au rythme de l’Opus 35 de Tchaïkovski ou à la recherche mélanomaniaque du noir.

Dans la dernière série de dessins il s’agit de cacher et détruire de la poésie en jouant librement sur des grands papiers photographiques avec des couches-histoire – des palimpsestes – superposées où l’écriture inintelligible se mêle au fusain, à l’encre, aux acryliques blancs et à la pierre noire. C’est la ré-écriture du désastre, référence directe à l’œuvre de Maurice Blanchot : « Quand tout est dit, ce qui reste à dire est le désastre, ruine de parole, défaillance par l’écriture, rumeur qui murmure : ce qui reste sans reste. »

Doïna Vieru

Doïna Vieru

Doïna Vieru

Doïna Vieru

Doïna Vieru

Doïna Vieru

Doïna Vieru

Doïna Vieru

Doïna Vieru

Doïna Vieru

Doïna Vieru

Doïna Vieru

Doïna Vieru

Retour vers la liste des Expositions. Plus d'infos

Plus d'infos sur "Doïna Vieru – ré-écriture du désastre" ?


  • [dynamictext subject_dynamic "CF7_get_post_var key='title'"]
  • Veuillez reproduire les textes dans l'image ci-dessous
    captcha